8 décembre 2014

L’ÉVALUATION PARTICIPATIVE DANS UN CONTEXTE DE GOUVERNEMENT OUVERT

Par Évaluation, Gouvernance, Institutions, Science économique

La problématique

 

 La fonction évaluative est essentielle à la conception et à la révision de programmes de qualité, c’est-à-dire pertinents (la bonne cible) et efficients (cible atteinte au moindre coût et autres inconvénients). L’importance de cette fonction vient encore d’être reconnue par le gouvernement, lequel a confié à la Commission de révision permanente des programmes un mandat prévoyant notamment l’évaluation en continu desdits programmes.

Lire la suite

3 décembre 2014

L’OMC ET UN NOUVEL INDICE DE PARTICIPATION AUX CHAINES DE VALEUR AJOUTÉE

Par Analyses structurelles, Indicateurs, Science économique

Dans son récent Rapport sur le commerce mondial 2014, l’OMC souligne l’importance qu’il y a à compléter nos données conventionnelles sur le commerce international (ajoutons l’inter provincial aussi) par de nouvelles données qui mesurent non pas les exportations et importations selon leur valeur du dernier pays exportateur ou importateur, mais selon la valeur ajoutée qu’ils comprennent.

Lire la suite

23 novembre 2014

L’hôpital et l’université : deux bureaucraties professionnelles

Par Gouvernance, Institutions, Politiques gouvernementales, Santé, Science économique

L’hôpital et l’université sont deux institutions similaires. Au Québec, elles sont toutes les deux financées et contrôlées par le gouvernement. De plus, si on les regarde de l’intérieur, elles constituent des bureaucraties professionnelles.

Lire la suite

9 novembre 2014

L’ACCESSOIRE DOMINE-T-IL LE PRINCIPAL ?

Par Évaluation, Institutions, Santé, Science économique

L’avancement en âge favorise un travail d’introspection, comme se questionner si, en maintes occasions, des objectifs accessoires ou marginaux auraient dominé le principal ou l’essentiel. Si cette question est pertinente pour un individu, ne s’applique-t-elle pas aux différentes institutions ?

L’anecdote suivante, venant d’un professionnel de Statistique Canada, illustre bien l’à-propos d’une telle interrogation. Dans le cadre de son travail, il demandait à un vice-président et économiste en chef d’une grande banque canadienne si Statistique Canada devrait entreprendre des prévisions de court terme. Ce dernier, regardant le sol de la fenêtre de son bureau du haut d’un gratte-ciel, lui donna la réponse négative suivante : « Autour d’ici, il y a des dizaines de bureaux qui font des prévisions économiques, mais il y a une seule institution dont le rôle est la production de «hard data» (données fiables). C’est Statistique Canada ». À cause de l’importance du sujet de la précision des données, qui intéresse d’ailleurs peu les économistes, Statistique Canada ne devrait-elle pas y donner plus de priorité ?

Lire la suite

6 novembre 2014

LA CLASSE MOYENNE S’ÉRODE-T-ELLE QUÉBEC?

Par François Delorme et Suzie St-Cerny avec la collaboration de Luc Godbout Analyses structurelles, Inégalités

Nos élus politiques aiment bien à chaque élection interpeler l’électeur potentiel sur la situation de la classe moyenne, et en particulier déplorer son déclin. Ce ne sera pas différent en ce qui concerne l’élection fédérale à venir dans un an. Cela concerne la classe politique, bien sûr, mais tout aussi bien les électeurs, les lecteurs, les commentateurs qui s’écharpent autour de cette cible mouvante que constitue la « classe moyenne ». Car s’il est de bon ton d’en parler, peu de personnes savent vraiment de qui cette classe moyenne est composée, comment elle a évolué et si oui ou non elle s’est enrichie ou appauvrie.

Lire la suite