Économiste

Les perspectives de l’économie américaine : l’expansion se poursuivra à un rythme modéré

23 décembre 2011

L’économie américaine, un cinquième de l’économie mondiale, tient bon, malgré un contexte international défavorable et sujet à la turbulence. Elle devrait continuer de croître à un rythme modéré durant le premier semestre de 2012. Les indicateurs avancés de son évolution viennent appuyer la vraisemblance d’un tel scénario. 

L’indice des indicateurs économiques avancés du Conference Board, publié le 22 décembre, a continué de progresser à un rythme soutenu que ce soit sur une base mensuelle ou semestrielle. La probabilité d’une récession à court terme a diminué selon cet organisme; elle n’était plus qu’à 9 % en novembre. En outre, les demandes initiales d’assurance-chômage ont été significativement à la baisse ces dernières semaines; il s’agit là d’un signe précurseur de l’amélioration du marché du travail. Quant à la confiance des consommateurs, selon le Reuters/University of Michigan Surveys of Consumers, elle est en augmentation en décembre pour un quatrième mois consécutif, en raison notamment de l’amélioration des anticipations quant à l’évolution de l’économie au cours des prochains mois. Les indicateurs avancés de la construction résidentielle (permis de bâtir, mises en chantier, etc.) pointent aussi vers un redressement de la situation. Par exemple, les mises en chantier se sont maintenues au-dessus de 600 000 en rythme annuel pendant cinq des six derniers mois avec une pointe à 685 000 en novembre. Rien pour impressionner mais, tout de même, la construction résidentielle semble vouloir décoller des bas-fonds qu’elle a connus ces dernières années. 

Par ailleurs, le Bureau of Economic Analysis a indiqué, le 22 décembre, que le PIB américain a crû de 1,8 % en rythme annuel au troisième trimestre, plutôt qu’à 2,0 % comme estimé antérieurement. Le Chicago Fed National Activity Index, publié le même jour, signale que, en octobre et novembre, l’économie américaine a poursuivi son expansion, bien qu’à un rythme inférieur à la tendance de long terme. Ainsi, le PIB pourrait croître de plus ou moins 2 % en rythme annuel ce trimestre-ci. 

En conclusion, à moins de surprises, l’économie américaine devrait continuer son expansion au cours des prochains mois. Le scénario de récession à court terme tient davantage du mirage que d’une analyse objective des indicateurs. Les observateurs insistent cependant sur le haut degré d’incertitude et les risques à la baisse ce qui explique en bonne partie la grande volatilité des projections ou des prévisions.

 

Laisser un commentaire