Archives par mois:

Archives par catégorie:

21 septembre 2015

QUI SUPPORTERA LE FARDEAU DU PÉAGE SUR LE PONT CHAMPLAIN ?

Par Gérard Bélanger Fiscalité, transport

Qui supportera la présence d’un péage sur le nouveau pont Champlain? Voilà une question intéressante mais compliquée par la présence de différents éléments : nouvelle structure mieux adaptée, présence de couloirs pour un transport en commun rapide, paramètres de la tarification inconnus…Il faut donc simplifier pour bien identifier ceux qui assument le fardeau effectif de la tarification. Le problème à analyser devient le suivant : il existe présentement un quelconque pont Champlain auquel une tarification (non entièrement reliée à l’ampleur de sa congestion) est introduite. Qui assume le fardeau de la tarification qui procure des revenus au propriétaire, l’administration fédérale, ou au gestionnaire de l’infrastructure ?

Lire la suite

16 septembre 2015

LE SECTEUR PUBLIC QUÉBÉCOIS: UN MARCHÉ IMPARFAIT

Par Capital humain, Marché du travail, Politiques gouvernementales

Depuis la publication par Adam Smith de «Recherches sur la nature et les causes de la Richesse des nations», le paradigme du marché constitue une des bases sur lesquelles s’est édifiée la science économique. Le libre fonctionnement du marché est réputé conduire à la meilleure utilisation des ressources à la disposition d’une société donnée. Adam Smith et d’autres après lui ont quand même fait observer que le marché ne pouvait produire ses bienfaits que si certaines conditions assurant une concurrence pure et parfaite étaient respectées. Une de ces conditions consiste en la présence d’un nombre suffisant d’offreurs et de demandeurs pour assurer une concurrence effective. 

Lire la suite

14 septembre 2015

ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE ET RÉCESSION

Par Cycles économiques, Politiques gouvernementales

La «Loi fédérale sur l’équilibre budgétaire» est entrée en vigueur le premier juillet dernier. Cette loi précise que le budget du gouvernement ne peut afficher un déficit annuel, sauf en cas de récession ou de situation exceptionnelle, et que tout surplus va à la diminution de la dette. Elle suscite bien des interrogations et ce, davantage par ce qui en est absent  que par ce qui s’y trouve advenant une récession.

Lire la suite

10 septembre 2015

DOIT-ON SE FIER AUX DONNÉES DES COMPTES NATIONAUX?

Par Gérard Bélanger Cycles économiques, Indicateurs

L’âge est un important facteur dans la division du travail intellectuel : la moins grande énergie défavorise les recherches approfondies sur les priorités actuelles pour laisser la place aux générations plus jeunes et surtout plus sophistiquées et spécialisées. L’âge permet cependant un avantage qui n’est pas toujours apprécié, la référence à des événements et des sources du passé. Ceci reçoit parfois l’étiquette de radotage ou de rabâchage.

Lire la suite

3 septembre 2015

PÉAGE SUR LE PONT CHAMPLAIN: QUE DISENT LES ÉCONOMISTES?

Par Développement urbain et régional, transport

L’instauration d’un péage sur le nouveau pont Champlain a soulevé bien des passions au cours des dernières années et il est bien possible que cette question refasse surface d’ici le parachèvement, prévu pour décembre 2018, de cette infrastructure de 4,2 milliards $.

Il est étonnant en un sens que cette question soit d’actualité. Au cours du Moyen-Âge et jusqu’au milieu du XXème siècle, les péages sur les routes, les ponts et les cours d’eau ont représenté un outil privilégié de financement pour les gouvernements et de profit pour les entrepreneurs privés. La prise de conscience que ces péages nuisaient à l’intégration des économies régionales ou nationales et qu’ils comportaient des coûts de collecte non négligeables a amené les décideurs publics un peu partout dans le monde à les abolir progressivement. Ce fut le cas pour le péage sur l’actuel pont Champlain en 1990. Le regain de popularité de cette forme de taxation s’explique sans doute par l’apparition de technologies électroniques qui rendent la collecte des péages plus souple et plus efficiente. Elle résulte aussi de la tendance, observable depuis les années 1980, à appliquer aux biens publics les principes de gestion des biens privés.

Lire la suite