Dans la catégorie Croissance

22 mars 2016

POUR UN NOUVEAU PARTAGE DE LA RICHESSE COLLECTIVE

Par Comité organisateur du Congrès 2016 Croissance, Inégalités, Politiques gouvernementales

La montée en flèche du mouvement « Occupy » contre le 1% en 2011, le printemps érable de 2012, les nombreux travaux concernant les paradis fiscaux chez les membres de l’OCDE, l’intégration ardue des marginaux et des jeunes qui remet en cause le modèle social-démocrate européen. Tous ces événements sont des signes incontestables de la forte émotivité générée par les enjeux entourant la répartition des revenus dans notre société.

Quelle lecture peut-on faire de la position du Québec dans ce contexte ?

Lire la suite

14 mars 2016

CRÉER ET DISTRIBUER LA RICHESSE : UN ENJEU À ABORDER

Par Comité organisateur du Congrès 2016 Croissance, Inégalités, Politiques gouvernementales

La création et la redistribution de la richesse constitue un des plus grands enjeux actuels. Face à une croissance qui se fait attendre pendant que l’écart s’agrandit entre riches et pauvres dans plusieurs sociétés, la situation demande qu’on s’y arrête.    

L’Association des économistes québécois explorera l’état de la situation et les orientations à adopter lors de son prochain  congrès annuel qui se tiendra à Québec les 18 et 19 mai 2016.

Lire la suite

20 juillet 2015

Une baisse d’un millième du PIB réel, deux trimestres de suite, est-ce une récession?

Par Analyses structurelles, Croissance, Cycles économiques, Indicateurs, Science économique

Le PIB réel et l’emploi sont les deux principaux indicateurs macro-économiques utilisés pour déterminer l’occurrence d’une récession au Canada. S’ajoute à cela trois critères : la durée, l’ampleur et la portée de la contraction de l’activité économique. Cette méthode à deux variables et trois critères a été développée chez Statistique Canada, et le Conseil sur les cycles d’affaires de l’Institut C.D. Howe l’a fait sienne lors de sa création en 2012.

Lire la suite

22 avril 2015

La compétitivité: un enjeu majeur pour le Québec

Par Normand Lamothe Analyses structurelles, Croissance, Science économique

S’il est une réalité économique que nous devons aujourd’hui reconsidérer à la lumière de la mondialisation et des limitations financières du gouvernement, c’est que la performance de notre économie dépend plus que jamais de la compétitivité de nos entreprises.

Pourtant, cette question occupe relativement peu de place dans notre discours économique. On lui préfère de loin celle de nos dépenses publiques.

Lire la suite

24 mars 2015

Une approche alternative du commerce international (1)

Par Analyses structurelles, commerce international, Croissance, Science économique

Basée sur les avantages comparatifs, la théorie économique orthodoxe du commerce international postule que la production d’un pays sera déterminée par des facteurs relevant de l’offre : technologies, préférences, emploi des ressources productives (capital, travail). S’il n’y a pas de contraintes au commerce, les prix des ressources (incluant le capital et les salaires) s’ajusteront pour produire une situation optimale de plein-emploi.

Nos billets abordant les approches néoclassique et postkeynésienne de la croissance et des prix ont démontré les limites de ces postulats; les niveaux de chômage et de croissance économique seraient davantage déterminés par la demande effective et la détermination des prix dépasse le simple principe de l’offre et la demande. Ce billet aborde la théorie postkeynésienne du commerce international sous les angles de la demande effective, son impact sur la balance des paiements et le rôle des taux de change.

Lire la suite