Dans la catégorie Cycles économiques

14 septembre 2015

ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE ET RÉCESSION

Par Cycles économiques, Politiques gouvernementales

La «Loi fédérale sur l’équilibre budgétaire» est entrée en vigueur le premier juillet dernier. Cette loi précise que le budget du gouvernement ne peut afficher un déficit annuel, sauf en cas de récession ou de situation exceptionnelle, et que tout surplus va à la diminution de la dette. Elle suscite bien des interrogations et ce, davantage par ce qui en est absent  que par ce qui s’y trouve advenant une récession.

Lire la suite

10 septembre 2015

DOIT-ON SE FIER AUX DONNÉES DES COMPTES NATIONAUX?

Par Gérard Bélanger Cycles économiques, Indicateurs

L’âge est un important facteur dans la division du travail intellectuel : la moins grande énergie défavorise les recherches approfondies sur les priorités actuelles pour laisser la place aux générations plus jeunes et surtout plus sophistiquées et spécialisées. L’âge permet cependant un avantage qui n’est pas toujours apprécié, la référence à des événements et des sources du passé. Ceci reçoit parfois l’étiquette de radotage ou de rabâchage.

Lire la suite

20 juillet 2015

Une baisse d’un millième du PIB réel, deux trimestres de suite, est-ce une récession?

Par Analyses structurelles, Croissance, Cycles économiques, Indicateurs, Science économique

Le PIB réel et l’emploi sont les deux principaux indicateurs macro-économiques utilisés pour déterminer l’occurrence d’une récession au Canada. S’ajoute à cela trois critères : la durée, l’ampleur et la portée de la contraction de l’activité économique. Cette méthode à deux variables et trois critères a été développée chez Statistique Canada, et le Conseil sur les cycles d’affaires de l’Institut C.D. Howe l’a fait sienne lors de sa création en 2012.

Lire la suite

17 septembre 2014

INDICATEURS DE RÉCESSION

Par Cycles économiques, Économie financière et conjoncture, Indicateurs, Science économique

Mon premier article pour le blog de l’Association des économistes québécois,  «Récession : des repères», publié en octobre 2011, examinait les concepts de ralentissement, récession, dépression et crise. Je récidive cette fois-ci en mettant l’accent sur les indicateurs retenus pour déterminer si une économie est en récession.

Analystes et journalistes de l’actualité économique, qu’ils soient ou ne soient pas économistes, concluent, souvent et automatiquement, qu’il y a récession dès que le PIB réel d’une économie se contracte au cours de deux trimestres consécutifs. En outre, les politiciens se font parfois tendre le piège de se prononcer sur la définition d’une récession. Leur entourage les amène fréquemment à dire : c’est au moins deux trimestres consécutifs de baisse du PIB réel.

Lire la suite