Dans la catégorie Inégalités

6 décembre 2016

FAUT-IL PRIORISER LES INÉGALITÉS OU LA PAUVRETÉ?

Par Inégalités

Certains confondent la réduction des inégalités et la réduction de la pauvreté. Au Québec, où une loi sur l’élimination de la pauvreté a été adoptée à l’unanimité en 2002 par l’Assemblée nationale, la réduction de la pauvreté est censée être une priorité. Pourtant, malgré d’importants efforts, la pauvreté existe toujours : près d’un ménage québécois sur dix se situe sous le taux de faibles revenus – moins de 50 % du revenu médian[i]. Parmi les familles monoparentales, cette proportion grimpe à un ménage sur quatre.

Lire la suite

28 novembre 2016

LA DIFFICULTÉ DE DONNER DU 110%

Par Croissance, Développement durable, Inégalités

Un billet précédent soulevait l’hypothèse que l’économie mondiale soit aux prises avec le retour de la stagnation séculaire et ce, parce que la croissance démographique a ralenti et que de nouvelles percées technologiques majeures tardent à se manifester. D’autres explications sont aussi possibles et des nuances doivent être apportées quant aux conséquences de cette stagnation éventuelle.

Ainsi, la difficulté des économies développés de renouer avec des taux de croissance de 2% ou plus n’est peut-être au fond qu’une manifestation d’une loi trop souvent oubliée de la science économique, celle des rendements décroissants. Cette loi stipule que, passé un certain stade, les efforts dans une activité ou un secteur donné deviennent de moins en moins productifs.

Lire la suite

24 octobre 2016

MOINS D’INÉGALITÉS = 10 MILLIARDS $ DE PLUS POUR LE 99 %

Par Inégalités

Cela fait 30 ans que les inégalités de revenus de marché augmentent au Québec, par poussées épisodiques. Comme une part de plus en plus importante de la croissance économique s’est concentrée au sommet, le fameux 1 % le plus riche a été le grand gagnant en termes de croissance des revenus : de 1982 à 2012, la part captée par le 1% le plus riche (avant impôts et transferts) est passée de 7 % à 12 % de tous les revenus empochés par les Québécois. Nous allons voir que cette concentration de richesse a coûté cher au reste de la population. 

Lire la suite

11 juillet 2016

LE PUZZLE DE LA PRODUCTIVITÉ

Par Jean-Luc Landry Analyses structurelles, Économie financière et conjoncture, Indicateurs, Inégalités

Les économistes sont confrontés à un dilemme depuis quelques années. Ils se demandent comment il se fait que la croissance de la productivité ait été si faible dans les pays avancés, comme les États-Unis, ceux d’Europe et le Japon depuis la grande récession de 2008-09, alors qu’on a vu apparaître un nombre incroyable d’innovations. Ce problème a été nommé ‘the productivity puzzle’.

Lire la suite

24 mars 2016

POURQUOI IL FAUT TAXER DAVANTAGE LES RICHES

Par Fiscalité, Inégalités, Rémunération

Dans une nouvelle étude sur les causes et les conséquences des inégalités, cinq économistes du Fonds monétaire international (FMI) concluent que plus les riches sont riches, plus la croissance économique sera faible, voire même légèrement négative à moyen terme. La croissance économique serait plutôt stimulée et soutenue par l’enrichissement des moins nantis et de la classe moyenne.

Ces chercheurs du FMI soutiennent que l’impôt peut et doit faire partie des solutions pour réduire les inégalités :

Le rôle redistributif des politiques fiscales pourrait être renforcé par un recours accru à l’impôt sur la fortune et sur les impôts fonciers, par un impôt sur le revenu plus progressif, et par la suppression des échappatoires permettant l’évasion fiscale (p. 30, traduction libre).

Est-ce réaliste et souhaitable?

Lire la suite