Dans la catégorie Institutions

8 décembre 2014

L’ÉVALUATION PARTICIPATIVE DANS UN CONTEXTE DE GOUVERNEMENT OUVERT

Par Noël Pellerin Évaluation, Gouvernance, Institutions, Science économique

La problématique

 

 La fonction évaluative est essentielle à la conception et à la révision de programmes de qualité, c’est-à-dire pertinents (la bonne cible) et efficients (cible atteinte au moindre coût et autres inconvénients). L’importance de cette fonction vient encore d’être reconnue par le gouvernement, lequel a confié à la Commission de révision permanente des programmes un mandat prévoyant notamment l’évaluation en continu desdits programmes.

Lire la suite

23 novembre 2014

L’hôpital et l’université : deux bureaucraties professionnelles

Par Gérard Bélanger Gouvernance, Institutions, Politiques gouvernementales, Santé, Science économique

L’hôpital et l’université sont deux institutions similaires. Au Québec, elles sont toutes les deux financées et contrôlées par le gouvernement. De plus, si on les regarde de l’intérieur, elles constituent des bureaucraties professionnelles.

Lire la suite

9 novembre 2014

L’ACCESSOIRE DOMINE-T-IL LE PRINCIPAL ?

Par Gérard Bélanger Évaluation, Institutions, Santé, Science économique

L’avancement en âge favorise un travail d’introspection, comme se questionner si, en maintes occasions, des objectifs accessoires ou marginaux auraient dominé le principal ou l’essentiel. Si cette question est pertinente pour un individu, ne s’applique-t-elle pas aux différentes institutions ?

L’anecdote suivante, venant d’un professionnel de Statistique Canada, illustre bien l’à-propos d’une telle interrogation. Dans le cadre de son travail, il demandait à un vice-président et économiste en chef d’une grande banque canadienne si Statistique Canada devrait entreprendre des prévisions de court terme. Ce dernier, regardant le sol de la fenêtre de son bureau du haut d’un gratte-ciel, lui donna la réponse négative suivante : « Autour d’ici, il y a des dizaines de bureaux qui font des prévisions économiques, mais il y a une seule institution dont le rôle est la production de «hard data» (données fiables). C’est Statistique Canada ». À cause de l’importance du sujet de la précision des données, qui intéresse d’ailleurs peu les économistes, Statistique Canada ne devrait-elle pas y donner plus de priorité ?

Lire la suite

2 septembre 2014

D’OÙ VIENT LA CRISE DES RÉGIMES DE RETRAITE ET COMMENT LA RÉSOUDRE?

Par Finances publiques, Gouvernance, Institutions, Politiques gouvernementales, Retraites

La disparité de rémunération entre le secteur municipal et le secteur provincial ne peut s’expliquer que par un rapport de force inégal favorisant les syndicats municipaux dans la négociation des conventions collectives avec les villes.

En novembre 2013, une enquête de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) révélait qu’en moyenne les employés municipaux retenus dans son échantillon touchaient une rémunération annuelle totale de 76 000 dollars. Les employés qui occupaient des fonctions entièrement comparables dans la fonction publique provinciale devaient se contenter de 56 000 dollars. Cet écart moyen de 20 000 dollars (36 %) pour le même emploi entre des administrations qui se côtoient est énorme.

Si on veut suivre le débat actuel concernant les régimes de retraite des employés municipaux, il importe au préalable de comprendre la nature et les causes de ce surprenant avantage de 36 % des employés municipaux sur les employés provinciaux. Il doit être évident pour tout le monde que le fardeau financier des régimes de retraite est d’autant plus important là où la rémunération totale des employés est plus grande.

Lire la suite

1 septembre 2014

Qui supporte la taxe de bienvenue ?

Par Gérard Bélanger Fiscalité, Institutions, Politiques gouvernementales

Le droit de mutation immobilière est une taxe qui doit être payée à la municipalité lors de l’acquisition d’un immeuble neuf ou usagé et du terrain ou du terrain seulement. Cette taxe est connue sous le nom de taxe de bienvenue pour deux raisons : c’est une taxe payée par le nouvel acquéreur ou du nouveau venu. Le projet de loi créant cette taxe fut initialement parrainé par le ministre libéral des Affaires municipales, Jean Bienvenue mais adopté après la victoire de 1976 du Parti Québécois.

Lire la suite