Dans la catégorie Politiques gouvernementales

7 décembre 2015

PISTES POUR ADAPTER LE MODÈLE QUÉBÉCOIS AU NOUVEAU CONTEXTE ÉCONOMIQUE ET TECHNOLOGIQUE

Par Politiques gouvernementales

Les membres de l’Institut des Générations  croient… que les constats exprimés (par les Lucides le 19 octobre 2005, à savoir le retard économique, le poids de la dette publique, le déclin démographique, et les défis de la concurrence asiatique) restent des problèmes majeurs. - Journal les Affaires, le 3 octobre 2015.

 On peut lire quotidiennement nombre de publications sur divers aspects de la mondialisation et des changements climatiques qui doivent nous amener à renouveler ou à adapter les politiques économiques et sociales du Québec. On y décrit, entre autres sujets, l’évolution des échanges internationaux et des technologies ainsi que les défis à relever à divers égards. Nous les examinerons ici afin d’en tirer quelques enseignements pour assurer un développement durable et inclusif. 

Lire la suite

25 octobre 2015

Le décrochage des jeunes enseignants : une autre hypothèse

Par Gérard Bélanger Gouvernance, Institutions, Marché du travail, Politiques gouvernementales

Le premier paragraphe d’un récent texte d’un journal résumait bien le message d’une recherche universitaire sur la désertion professionnelle des jeunes enseignants : « Près du quart des jeunes enseignants québécois décrochent parce qu’ils sont débordés et héritent des classes les plus difficiles, selon une récente étude, une situation jugée «préoccupante» par ses auteurs.» Plus loin, l’information suivante était fournie : « À titre de comparaison, une analyse du ministère de l’Éducation évaluait le taux de décrochage des jeunes enseignants à 17 % en 2003.»

Lire la suite

15 octobre 2015

DEPUIS 10 ANS, LES DÉPENSES D’EDUCATION AU QUÉBEC ONT AUGMENTÉ DE 35 %, PAS DE 67 %

Par Capital humain, Politiques gouvernementales

Dans sa chronique du 25 septembre dernier, le journaliste Francis Vailles affirmait dans La Presse que les dépenses du gouvernement du Québec en éducation avaient augmenté de 67 % de 2004 à 2014, soit davantage même que les dépenses en santé. Son calcul était basé, en toute bonne foi, sur les données officielles publiées par le ministère des Finances du Québec. Or, ce chiffre, lourd de conséquences dans le débat politique actuel, vient d’un calcul erroné.

Lire la suite

13 octobre 2015

UNE FAÇON DE PRIVATISER : TARIFER LES SERVICES PUBLICS

Par Gérard Bélanger Fiscalité, Politiques gouvernementales

Dès les premiers moments d’un cours d’introduction à l’économique, le professeur s’évertue à montrer aux étudiants le rôle d’informateur et de coordonnateur des décisions individuelles que possède le système de prix. Au lieu d’être soumis à une autorité qui lui dicte ce qu’il peut faire, chaque agent possède la liberté de choix, tout en étant soumis à une contrainte budgétaire et au système de prix. En présence de droits de propriété bien définis et de forces concurrentielles suffisamment fortes, ce système indique la rareté relative de chaque produit et rend le décideur responsable de ses choix tout en privilégiant l’innovation ou l’expérimentation.

Lire la suite

16 septembre 2015

LE SECTEUR PUBLIC QUÉBÉCOIS: UN MARCHÉ IMPARFAIT

Par Capital humain, Marché du travail, Politiques gouvernementales

Depuis la publication par Adam Smith de «Recherches sur la nature et les causes de la Richesse des nations», le paradigme du marché constitue une des bases sur lesquelles s’est édifiée la science économique. Le libre fonctionnement du marché est réputé conduire à la meilleure utilisation des ressources à la disposition d’une société donnée. Adam Smith et d’autres après lui ont quand même fait observer que le marché ne pouvait produire ses bienfaits que si certaines conditions assurant une concurrence pure et parfaite étaient respectées. Une de ces conditions consiste en la présence d’un nombre suffisant d’offreurs et de demandeurs pour assurer une concurrence effective. 

Lire la suite