Dans la catégorie Retraites

17 août 2015

LE BAS DE LAINE RATATINÉ DES QUÉBÉCOIS

Par Gérard Bélanger Politiques gouvernementales, Retraites

Le Régime de rentes du Québec (RRQ) est l’un des 32 déposants à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Même si sa réserve totalisait 52 milliards de dollars au 31 décembre 2014, elle ne représentait que 23 % de l’actif net de 226 milliards des déposants à la Caisse. C’est le montant de 52 milliards qui devrait être visé par l’expression ‘bas de laine des Québécois’. Les autres actifs de la Caisse concernent des groupes ou fins particuliers. 

Lire la suite

22 juin 2015

Prévisions et changements institutionnels

Par Gérard Bélanger Analyses structurelles, Démographie, Économie financière et conjoncture, Institutions, Retraites, Santé, Science économique

Un récent blogue a montré comment la largeur des intervalles de confiance ou la pluralité des possibles diminuent la crédibilité des prédictions précises en utilisant comme exemple les prévisions macroéconomiques de courte période. Sur une plus longue période, une autre variable mine leur crédibilité : les sociétés ne ressemblent pas à des rochers mais plutôt évoluent, souvent très rapidement, en rendant caduques les ‘certitudes’ prévisionnelles.

Certains domaines changent moins rapidement que d’autres. C’est généralement le cas pour les phénomènes démographiques, les personnes vieillissant un an à la fois. Même là, les évolutions ne sont pas invariables, comme en témoignent les deux cas suivants qui ont un impact sur les régimes de retraite publics et privés.

Lire la suite

2 septembre 2014

D’OÙ VIENT LA CRISE DES RÉGIMES DE RETRAITE ET COMMENT LA RÉSOUDRE?

Par Finances publiques, Gouvernance, Institutions, Politiques gouvernementales, Retraites

La disparité de rémunération entre le secteur municipal et le secteur provincial ne peut s’expliquer que par un rapport de force inégal favorisant les syndicats municipaux dans la négociation des conventions collectives avec les villes.

En novembre 2013, une enquête de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) révélait qu’en moyenne les employés municipaux retenus dans son échantillon touchaient une rémunération annuelle totale de 76 000 dollars. Les employés qui occupaient des fonctions entièrement comparables dans la fonction publique provinciale devaient se contenter de 56 000 dollars. Cet écart moyen de 20 000 dollars (36 %) pour le même emploi entre des administrations qui se côtoient est énorme.

Si on veut suivre le débat actuel concernant les régimes de retraite des employés municipaux, il importe au préalable de comprendre la nature et les causes de ce surprenant avantage de 36 % des employés municipaux sur les employés provinciaux. Il doit être évident pour tout le monde que le fardeau financier des régimes de retraite est d’autant plus important là où la rémunération totale des employés est plus grande.

Lire la suite

29 août 2014

PROJET DE LOI 3 : UNE AUTRE SOLUTION EST POSSIBLE

Par Noël Pellerin Politiques gouvernementales, Retraites

En vertu du projet de loi nº 3, intitulé Loi favorisant la santé financière des régimes de retraite à prestations déterminées dans le secteur municipal, les déficits actuariels des régimes de retraite du secteur municipal, passés et futurs, ne seraient plus entièrement à la charge des municipalités comme le prévoient les conventions collectives. Les employés actuels en assumeraient désormais une partie, de même que les retraités municipaux dont la rente pourrait être amputée de l’indexation.

Lire la suite

29 juin 2014

Une norme essentielle à toute société : le respect des contrats

Par Gérard Bélanger Économie financière et conjoncture, Marché du travail, Retraites

Le projet de loi nº 3, intitulé Loi favorisant la santé financière des régimes de retraite à prestations déterminées dans le secteur municipal, contredit l’une des règles de base au bon fonctionnement de l’économie, soit le respect des contrats. Ces derniers ne peuvent pas être modifiés rétroactivement sans le consentement de toutes les parties.

Lire la suite