Dans la catégorie Science économique

8 août 2018

DONNÉES CANADIENNES EN SANTÉ PUBLIQUE – LE QUÉBEC FAIT BANDE À PART

Par Benoit DOSTIE, Jean POIRIER et Carole VINCENT Indicateurs, Santé

Statistique Canada publiait le 18 juillet dernier les résultats d’une étude mettant en évidence la valeur des données détaillées pour mieux comprendre les défis en matière de santé. L’étude montre que les nouveaux immigrants sont touchés de façon disproportionnée par la tuberculose évolutive. Si le Canada présente les taux parmi les plus faibles au monde, l’incidence de la tuberculose parmi les immigrants et les Autochtones demeure élevée.

Lire la suite

21 mars 2018

BIEN COMPRENDRE AU LIEU DE JUGER

Par Gérard Bélanger Science économique

« Le mieux est l’ennemi du bien »

Voltaire, La Bégueule, 1772

La retraite donne à chacun l’occasion de réfléchir sur différents aspects, positifs ou négatifs, du déroulement d’une carrière. Le changement de statut permet de se distancer partiellement de son passé ; il rend la personne plus objective vis-à-vis la pertinence de ses actions.

Dans mon cas, j’ai souvent pris un rôle que je pourrais qualifier de chef de l’opposition, dénonçant les défaillances des décisions. Même si ce rôle peut être utile, il est bon de réaliser qu’il n’exige pas beaucoup d’acuité.

Lire la suite

8 mars 2018

LES FEMMES ÉCONOMISTES, UNE RESSOURCE RARE !

Par Judy Lafrenière Capital humain, Science économique

Je pense que nous sommes entrés dans une ère nouvelle et que nous reconnaissons que les femmes ont la capacité de produire d’excellents travaux scientifiques. Je pense que c’est un honneur d’être la première femme, mais je ne serai pas la dernière.

- Elinor Ostrom, Prix Nobel de science économique de 2009

De 1990 à 2015, la proportion de femmes détenant un grade universitaire a augmenté davantage que celle des hommes. La proportion de femmes détenant un grade universitaire est passée de 14 % à 35 % alors que celle des hommes est passée de 17 % à 29 %. Si les femmes sont en proportion quasi identiques aux hommes dans les programmes d’études supérieures, on constate que le choix du domaine d’étude est encore très stéréotypé. Parmi les diplômées universitaires de 25 à 34 ans, au moins 1 femme sur 5 est soit enseignante au primaire ou au secondaire, soit infirmière. C’était vrai en 1991, 2006, 2011, et encore aujourd’hui[1] ! Dans ce billet, je m’intéresse à la place des femmes au sein même de la profession d’économiste. Combien de jeunes femmes choisissent d’étudier l’économie ? Est-ce qu’elles ont accès aux mêmes possibilités d’avancement que les hommes ?

Lire la suite

6 novembre 2017

LA SCIENCE ÉCONOMIQUE EST-ELLE EN CRISE ?

Par Judy Lafrenière Science économique

Il est difficile pour moi de nier l’existence d’un certain malaise vis-à-vis cette science qui me passionne. Dans ce billet, j’aimerais mettre en évidence certains propos qui me paraissent annoncer une éventuelle rupture dans un courant qui domine la science économique. Est-ce que c’est la crise financière qui a créé la crise de la science économique ou plutôt la crise de la science économique qui a causé la crise financière de 2008? Selon, André Orléan, économiste français, la crise financière de 2008 s’est muée en une crise de la science économique non seulement parce que les économistes n’ont pas su anticiper la possibilité d’une telle crise, mais aussi, et surtout, parce que l’idée même d’une défaillance systémique de grande ampleur avait disparu de la réflexion (Orléan, 2011).

Lire la suite

11 juillet 2016

LE PUZZLE DE LA PRODUCTIVITÉ

Par Jean-Luc Landry Analyses structurelles, Économie financière et conjoncture, Indicateurs, Inégalités

Les économistes sont confrontés à un dilemme depuis quelques années. Ils se demandent comment il se fait que la croissance de la productivité ait été si faible dans les pays avancés, comme les États-Unis, ceux d’Europe et le Japon depuis la grande récession de 2008-09, alors qu’on a vu apparaître un nombre incroyable d’innovations. Ce problème a été nommé ‘the productivity puzzle’.

Lire la suite