Dans la catégorie transport

3 septembre 2015

PÉAGE SUR LE PONT CHAMPLAIN: QUE DISENT LES ÉCONOMISTES?

Par Développement urbain et régional, transport

L’instauration d’un péage sur le nouveau pont Champlain a soulevé bien des passions au cours des dernières années et il est bien possible que cette question refasse surface d’ici le parachèvement, prévu pour décembre 2018, de cette infrastructure de 4,2 milliards $.

Il est étonnant en un sens que cette question soit d’actualité. Au cours du Moyen-Âge et jusqu’au milieu du XXème siècle, les péages sur les routes, les ponts et les cours d’eau ont représenté un outil privilégié de financement pour les gouvernements et de profit pour les entrepreneurs privés. La prise de conscience que ces péages nuisaient à l’intégration des économies régionales ou nationales et qu’ils comportaient des coûts de collecte non négligeables a amené les décideurs publics un peu partout dans le monde à les abolir progressivement. Ce fut le cas pour le péage sur l’actuel pont Champlain en 1990. Le regain de popularité de cette forme de taxation s’explique sans doute par l’apparition de technologies électroniques qui rendent la collecte des péages plus souple et plus efficiente. Elle résulte aussi de la tendance, observable depuis les années 1980, à appliquer aux biens publics les principes de gestion des biens privés.

Lire la suite

5 mars 2015

APRÈS LA TENTATIVE DU TRAMWAY, MAINTENANT UN SRB EN CADEAU

Par Gérard Bélanger Gouvernance, Science économique, transport

 [Ce texte reprend avec des adaptations le blogue du 17 juillet 2012 intitulé Un tramway en cadeau. Aujourd’hui le projet devient un Service rapide par bus (SRB) entièrement financé par les gouvernements supérieurs.]

Le projet d’une nouvelle infrastructure de transport en commun dans la région métropolitaine de Québec peut être mis en parallèle avec l’histoire suivante. Un récent gradué sans ressource, qui vient de trouver un premier travail quelque peu éloigné de la résidence familiale, demande à ses parents de l’aider pour l’achat d’une première voiture. Ses parents, désireux de l’aider et fiers de leur enfant, lui offrent de lui payer une Nissan Versa. Ce dernier est fort déçu puisqu’il désire posséder une BMW décapotable avec l’approbation enthousiaste de ses amis. Un parent réagit à la situation en pensant que ce sont maintenant les quêteurs qui fixent les normes.

Lire la suite

9 juin 2014

Comment financer le nouveau pont Champlain et traiter des déficits dans le transport en commun dans la région de Montréal

Par Développement urbain et régional, Politiques gouvernementales, transport

Le gouvernement fédéral a des responsabilités de développement régional qui se reflètent dans nombre de ses interventions dans de nombreuses régions du Canada, et ce, malgré que ce faisant il fasse des accros à sa stratégie principale qui est de favoriser l’efficacité du développement économique national maximal. Il s’agit d’un vieux débat que nous avons eu à vivre comme sous-ministre adjoint au MEIR.

Cette responsabilité indique que son soutien pour le nouveau Pont Champlain et le mode choisi pour son financement peut entre autres motifs reposer sur cette responsabilité de développement régional, source de développement économique national reconnue de plus en plus.

Lire la suite

1 juin 2014

POURQUOI LE SECTEUR PUBLIC RECOURT-IL SI PEU À LA TARIFICATION ?

Par Gérard Bélanger Finances publiques, Politiques gouvernementales, Science économique, transport

La volonté d’établir une tarification sur le nouveau Pont Champlain incite à se poser la question suivante : pourquoi le secteur public recourt-il si peu à la tarification? Les comptes de taxes de tous les niveaux de gouvernement sont agrégés, sans commune mesure avec le détail des factures des magasins d’alimentation.

Pourtant, la tarification est l’instrument approprié pour éviter le gaspillage, en s’assurant que les bénéfices d’une activité ou décision soient au moins égaux aux coûts, sinon l’économie sort perdante de ce choix. De plus, une tarification valable impose la responsabilité aux agents économiques et les incite à expérimenter continuellement pour accroître leur bien-être.

Lire la suite

8 septembre 2013

UNE TAXE KILOMÉTRIQUE : NON POUR LA RÉGION DE MONTRÉAL, OUI ET PROGRESSIVEMENT AU NIVEAU DE L’ENSEMBLE DU QUÉBEC

Par Développement urbain et régional, Fiscalité, Gouvernance, Politiques gouvernementales, transport

Introduction

L’Oregon doit mettre en place à titre expérimental, et ce pour 5000 de ses citoyens, un régime leur donnant le choix entre payer 1.5 cent par kilomètre parcouru en Oregon et le paiement de 30 cents le gallon d’essence.

Dans une étude fouillée sur la tarification routière pour la Région Métropolitaine de Montréal préparée au niveau régional selon le mandat de la CUM, les chercheurs de Cirano ont examiné cinq options pour financer le transport collectif dans la région (environ 800 millions de $ par année) [i].

Lire la suite