26 juillet 2018

LA NAVIGATION DANS L’ARCTIQUE : UN ENJEU ÉCONOMIQUE MAJEUR

Par Louis Bellemare Commerce international, transport

Le défi de la navigation commerciale dans l’Arctique

L’histoire n’a pas oublié la célèbre expédition de 1845 de John Franklin. Cet explorateur britannique cherchait dans l’Arctique le passage du Nord-Ouest, soit une route maritime qui permettrait de transiter de l’Atlantique au Pacifique en passant entre les îles du Grand Nord canadien [1]. Lui et ses hommes y laissèrent leur peau, prisonniers d’un immense territoire recouvert de glace. La tentative était toutefois justifiée. La distance entre l’Asie et l’Europe, en empruntant l’Arctique, est en effet presque deux fois plus courte que celle des routes maritimes traditionnelles, dont celles passant par Panama ou Suez (tableau 1). Le potentiel de gain économique est énorme puisque l’Asie et l’Europe représentent un immense marché l’une pour l’autre.

Lire la suite

4 juillet 2018

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE FORMULER DES RECOMMANDATIONS PERTINENTES ?

Par Gérard Bélanger Évaluation, Politiques gouvernementales

Avec l’âge, une personne se demande si elle n’a pas commencé à radoter ou à tourner en rond. Dans mon cas, cela concerne la réaction quotidienne aux conclusions ou recommandations des penseurs publics sur les problèmes de la société. Des expressions souvent utilisées sont la nécessité soit de la présence d’une volonté politique, soit d’un changement des mentalités. De son côté, le spécialiste est porté à conclure dans la direction suivante : « La science est là. Il faut l’appliquer».

Lire la suite

7 mai 2018

SUR DEUX FAÇONS DE DISCRIMINER CONTRE DES TRAVAILLEURS ÉTRANGERS

Par Gérard Bélanger Capital humain, Marché du travail

La vie courante présente différentes énigmes ou contradictions. Des situations ou des mesures, dont l’essence est comparable, reçoivent des appréciations différentes, pour les unes l’opprobre et pour les autres l’assentiment. Pour un spécialiste des sciences sociales, toute contradiction réelle ou apparente mérite d’être analysée non dans le but de dénoncer, mais plutôt d’essayer de comprendre.

Il est souvent conseillé d’éviter certains aspects d’un sujet puisqu’ils sont matière à controverses ou à l’imputation de mauvaises intentions. La question de ce texte s’y prête en étudiant la préférence accordée à l’emploi d’un travailleur de souche par rapport au travailleur étranger et les politiques favorisant la consommation de produits locaux plutôt que de produits importés.

Lire la suite

21 mars 2018

BIEN COMPRENDRE AU LIEU DE JUGER

Par Gérard Bélanger Science économique

« Le mieux est l’ennemi du bien »

Voltaire, La Bégueule, 1772

La retraite donne à chacun l’occasion de réfléchir sur différents aspects, positifs ou négatifs, du déroulement d’une carrière. Le changement de statut permet de se distancer partiellement de son passé ; il rend la personne plus objective vis-à-vis la pertinence de ses actions.

Dans mon cas, j’ai souvent pris un rôle que je pourrais qualifier de chef de l’opposition, dénonçant les défaillances des décisions. Même si ce rôle peut être utile, il est bon de réaliser qu’il n’exige pas beaucoup d’acuité.

Lire la suite

19 mars 2018

LA FISCALITÉ ET LA VALORISATION DU TRAVAIL

Par Luc Godbout Capital humain, Fiscalité, Marché du travail

Dès les années 1980, Jacques Parizeau indiquait que la sagesse populaire savait qu’il n’était guère intéressant pour les chômeurs ou les assistés sociaux de se remettre au travail, même quand le travail était disponible. Du même souffle, il indiquait qu’obtenir une promotion n’était pas particulièrement payant, même avec un revenu initial assez faible. Il concluait qu’il s’agissait d’un enjeu sérieux, car une société doit promouvoir l’intérêt financier au travail.

Lire la suite